Robinetto – Renato FONTANA

Renato Fontana découvre le théâtre, lorsqu’une amie lui parle des ateliers de la Compagnie Théâtre à Dire. Et c'est au sein de cette compagnie que le metteur en scène Mohamed MOUAFFIK lui donnera sa formation initiale, mêlant rigueur, improvisation et liberté de créer.

Il y a joué dans plusieurs pièces, toutes mises en scènes par Mohamed MOUAFFIK : 2004 - Théâtre sans animaux de Jean-Michel Ribes, 2005 –Le désespoir des singes de JG Nordmann, 2006 - Vole moi un petit milliard de Fernando Arrabal, 2007 - Ma main droite de Gilles Moraton, 2008 - C'était mieux avant de Emmanuel Darley , 2009 - Les Figurants de José Sanchis Sinisterra.

Avec Teresa Napoli, metteur en scène à Luxembourg, Renato travaille les émotions, la poésie et il participe à plusieurs spectacles, notamment une mise en espace du Bateau ivre d'Arthur Rimbaud à l'Abbaye de Neumünster.

Il aborde le théâtre classique avec Henry Moati. Il complète sa formation initiale au Cours Florent en suivant l'enseignement de David Garel, pour l'improvisation, et du réalisateur Frédéric Provost, pour le travail à la caméra.

En 2009 il participe au spectacle La Rue, créé et mise en scène par Laurent Gutmann et comprenant notamment des scènes filmées par Thomas Pendzel.

Depuis lors, la curiosité mène Renato vers d'autres pistes : le clown, en suivant la formation de Dimitri MADENOGLU et de Béatrice OLLINGER; la réalisation de documentaires, ensuivant les enseignements des réalisateurs Rolland Muller et Gabrielle Schaff; l'écriture, en participant à un stage animé par sOlenn Denis.

Il aime aussi le cinéma et tout naturellement, il suit l'initiation au cinéma organisée par la Cinémathèque et l'Université du Luxembourg et participe à l'atelier d’écriture de scénario de Frédéric Zeimet, scénariste luxembourgeois. Son scénario est sélectionné pour une lecture publique. Il tourne en 2010 dans L'Orchidée, court-métrage de Cyrus Neshvad. Puis s'essaye à la publicité avec plusieurs expériences à Luxembourg.

Il fait ensuite partie de la troupe Ter de l'Art qui donne, Palace, de Jean-Michel Ribes, dans une mise en scène collective et il participe à La Farce de Maître Pathelin, mise en scène par Rémi Barbier (Théâtre de Nihilo Nihil).

En 2004 il rencontre Dimitri MADENOGLU qui l'initie au travail du clown. Il suit de nombreux stages en France, en Belgique et au Luxembourg.

En 2015 il met en scène la comédie musicale « Locksley, la légende de Robin des bois ». Spectacle qui touchera plus de 20000 spectateurs en France et en Angleterre.

Aujourd’hui Renato travaille le clown avec la mise en scène du spectacle « Le ballet des bulles », avec le projet « Sur la pointe des pieds » dans les EHPAD ou les CIPA.